Surfcasting Méditerranée

26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

Le calendrier lunaire prévoyait de l'activité mais j'étais loin d'imaginer que ce serait aussi intense en cette une nouvelle lune.

Voir le résultat de la session

Coincée entre 2 paillotes qui ont maintenant ouvert, ma plage préférée du Grand Travers est difficilement accessible. Il est impossible de se garer, les paillotes ayant réservé les places les plus proches des accès aux plages. J'ai envisagé un instant d'aller essayer un nouveau coin sur Carnon mais là aussi j'ai craint de ne pas pouvoir me garer.

Jean-Marie m'invite à le rejoindre sur son coin, plus bas sur le Grand Travers. C'est une plage que je n'aime pas beaucoup car j'ai du mal à atteindre la bonne distance de pêche. Trop court ou trop loin, je ne sais jamais vraiment comment lancer et il n'y a finalement que Jean-Marie qui tombe bien là bas. Après un instant d'hésitation je finis par accepter son invitation en me disant que si ça ne mord pas je rentrerais tôt.

19h30 : J'arrive sur la plage et Jean-Marie vient de prendre une dorade de 30cm.

20h15 : Mes lignes sont à l'eau. Jean-Marie vient de prendre une dorade de 32cm au ver de sable.

26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

20h30 : Un de mes scions tremble. L'écureuil n'a pas bougé mais je tente quand même de ferrer. Bingo, une dorade de 28cm au ver de sable.

26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

Pour faciliter la lecture du compte rendu, j'ai résumé l'activité heure par heure. J'ai malheureusement un peu perdu le compte lorsque j'ai commencé à écailler les poissons, il manque donc quelques prises au compteur.

 

De 21h à 22h : Les touches sont timides voir invisibles. Je remonte un doublé de dorade 19cm et 24.5cm prises au couteau. Une dorade de 26.5cm est prise au ver de sable sans touche. Pour augmenter mes chances de repérer les touches, je décide de monter les abboccatore sur mes scions. Juste après un lancer, je sens une tape dans la canne que je n'ai pas encore eu le temps de reposer sur la pique. C'est un saurel de 25cm. Puisque les saurels sont là, je sors un montage à perles flottantes pour les tenter.

26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

De 22h00 à 23h : 2 dorades de 24.5cm et 26cm prises au couteau. Sur des touches minuscules. 1 saurel de 23cm est pris au ver de sable sur perle flottante.

26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

De 23h à 0h : 2 saurels de 26cm et 23cm pris sur perles flottantes. Juste avant minuit j'ai une grosse touche descendante et au ferrage je sens que c'est du lourd. J'ai une touche sur une autre canne et j'appelle Jean-Marie à l'aide. La bataille dure 10min mais le poisson me casse à 20m du bord après avoir croisé la ligne d'à côté. Je ne saurai jamais ce que c'était mais l'état très abimé du bas de ligne me laisse penser à un congre car le fil est totalement abrasé. Sur la seconde canne je remonte 1 saurel de 23cm.

De 0h à 1h : 1 dorade 23cm au ver de sable et 1 dorade de 27cm au couteau. Les touches sont toujours timides.

26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

De 1h à 2h : Doublé de dorades 24cm et 26cm prises au ver de sable. Dorade de 21cm au couteau. Dorade 24cm au ver de sable. Doublé dorade 24cm et loup 30cm au ver de sable. Le loup est piqué au bord de la lèvre mais ne bouge plus du tout et flotte sur le dos, impossible de savoir depuis combien de temps il est piqué mais en tout cas il ne repart pas.

26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

De 2h à 3h : 2 dorades de 22cm et 26cm au ver de sable.

De 3h à 4h : 1 saurel de 24cm. 1 dorade 21cm au couteau (relâchée).

De 4h à 5h : 1 dorade 30cm au couteau. Touche ratée au ver de sable dans la foulée pendant que je ramenais la dorade. 1 saurel 26cm au ver de sable sur perle flottante.

26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

De 5h à 6h : 3 saurels de 19cm, 22cm et 23cm.

De 6h à 7h : 2 dorades de 24cm et 27cm au ver de sable. 1 dorade de 25cm au couteau.

De 7h à 8h : 3 Dorades de 24.5, 24cm et 24cm toutes prises au ver de sable.

Résultat final

35 poissons capturés (minimum) dont 30 conservés.

  • 24 Dorades
    • 20 conservées : 28cm, 30cm, 8 x 26cm à 27cm, 10 x 24cm à 25cm
    • 4 relâchées au minimum (j'ai un peu perdu le compte)
  • 10 Chinchards
    • 9 conservés : 22cm, 4x23cm, 24cm, 25cm, 2x26cm
    • 1 relâché : 19cm
  • 1 Loup
    • 1 conservé : 30cm
26/05/17 - Sans cesse jusqu'au matin

Commenter cet article

Manu 30/07/2017 13:37

Bonjour,
Petite question bête, ton calendrier lunaire pour l'activité des poissons tu le récupères où?

Jérémie 30/07/2017 19:17

C'est une très bonne question Manu et j'ai d'ailleurs prévu d'écrire un article sur le sujet. J'ai utilisé longtemps le site http://www.mareespeche.com/ et puis l'expérience a pris le relai. Je me fis aujourd'hui à mon intuition et quand j'ai une hésitation je regarde le calendrier lunaire.
Les meilleurs soirées sont les jours de lune noire et de pleine lune, si les conditions climatiques sont réunies.
Ce n'est pas une science exacte. Hier les prévisions étaient assez moyennes et pourtant l'activité a été incroyable malgré une lune normalement peu propice à la pêche.